Culture: Batal Plaku « présente Maasogo »

Le CENASA a abrité le samedi 04 juin la présentation du maxi Maasogo du groupe Batal Pulaku.




Concocté depuis novembre 2015 le maxi est un savant dosage d’instruments traditionnels tels que la flute, le kundé, la calebasse, associé a de la rythmique moderne. Maasogo se compose de titre comme Teddengal ; maasogo, neeba, batal cherie et à eté traviller par deux arrangeurs en l’occurrence Kevinson et Prince Edouard Ouedraogo.

A travers « Maasogo », c’est un autre pas de danse peulh qui est mise en valeur par Batal Pulaaku. Une danse, disent-elles, « délaissée par la jeunesse ». Une jeunesse burkinabè que les filles invitent à danser désormais aux pas du « Maasogo » pour la pérennisation de la culture burkinabè.

Le titre « Teddengal » est une invite à toute la Nation burkinabè, au respect des règles qui régissent nos sociétés. « Neeba » parle des valeurs qui doivent être le socle de notre société. Notamment la sociabilité, l’amour d’autrui, le pardon… et aussi à préserver et valoriser les valeurs culturelles et danses de notre très chère patrie le Burkina Faso. «Quelle que soit la distance qui nous sépare, l’amour vrai est possible, alors cultivons l’amour dans nos cœur ».

La présentation de l’album a connu la présence du monde du showbiz burkinabè et la presse burkinabé qui ont apprécié les deux titres proposés en live par Batal Pulaku.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *